J’ai enfin trouvé l’amour de ma vie grâce à Place des Rencontres

placedesrencontres.netLa cinquantaine approchant, je commençais à désespérer de ne pas trouver l’âme sœur. J’étais seule et pourtant j’avais tout essayé : je m’étais fait teindre en blonde, je m’étais ingéniée à faire croire que j’étais conne pour avoir plus de chance de plaire aux mecs, je m’étais fait blanchir les dents, refaire le nez et greffer des implants mammaires à faire pâlir de jalousie une Sheyla Hershey ou une Lolo Ferrari. Je m’étais fait injecter des extraits de couilles de taureau et du placenta de mouton pour rester jeune et j’avais même « essayé » avec une nana pour voir si je ne m’étais pas trompée d’orientation, mais je pense que les rencontres entre filles ce n’est pas mon truc…

Malgré tous mes efforts, rien n’y faisait, je restais célibataire et j’étais au désespoir. En ce temps là, j’avais même songé à en finir avec la vie. J’avais voulu me suicider au gaz mais je suis « tout électrique », me défenestrer mais j’habite au rez-de-chaussée. J’ai aussi tenté de me tuer au volant (voir la photo juste avant l’accident) mais mon air-bag naturel a amortit le choc… vous voyez même pour ça je n’avais pas de chance.

Au bout du rouleau, il y a quelques jours je suis allée consulter une voyante qui m’a dit que j’allais rencontrer l’homme de ma vie sur Internet. « Faire des rencontres sur Internet ? Comment cela serait-il possible ? », lui ai-je demandé, « moi qui n’ai même pas d’ordinateur ? ». « Qu’à cela ne tienne » m’a-t’elle répondu », allez-vous acheter un ordinateur, il y a des promos en ce moment à la FNAC et si vous utilisez ma carte d’adhérente, je gagnerai des points »…

La consultation plus les points crédités sur sa carte d’adhérente, c’était tout bénef pour elle… enfin bon, c’est pas grave, il n’y a pas que ma poitrine qui soit généreuse. ;-)

Au début, avec l’ordinateur ça se passait plutôt mal, j’ai commencé par me casser les ongles sur le clavier, clavier que j’avais d’ailleurs beaucoup de mal à voir à cause de mes implants (oui je sais j’ai peut-être un peu abusé sur le silicone). J’étais de nouveau au bord du désespoir et prête à tout jeter aux orties. Heureusement, Abdel, mon jeune voisin de palier m’ayant trouvée dans le local à poubelles prête a écrabouiller mon ordinateur à coup de rouleau à pâtisserie m’a proposé son aide. C’est donc lui maintenant qui fait tout à ma place. Il surfe sur Internet à la recherche des meilleurs sites de rencontre, me prend en photo et rédige les annonces pour moi…

L’autre jour, lors d’une séance de photos, Abdel m’a dit que j’étais très belle. C’est la première fois de ma vie qu’un homme me dit que je suis belle. Les mauvaises langues diront que c’est à cause de son kératocône – qui est une maladie dégénérative du nerf optique qui l’a rendu presque aveugle – mais je n’en étais pas moins troublée et j’ai commencé à le voir sous un autre œil (si j’ose dire).

Peu à peu Abdel est devenu de plus en plus indispensable, il m’a fait découvrir plein de nouveaux sites de rencontres, ainsi que des réseaux pour faire des sorties amicales et le comparateur « Place des Rencontres » (il fallait bien que je mette la pub quelque part dans cette histoire, non ?).

Alors voilà, maintenant que c’est dit, mon histoire s’arrête là. Cet amour que je cherchais désespérément ailleurs je l’avais à portée de main. Alors, si comme moi vous êtes une quinquagénaire blonde ou brune à forte poitrine, regardez dans votre entourage si vous ne trouvez pas votre amoureux.

Je tiens à remercier le beau Abdel et le site Place des Rencontres qui ont changé ma vie.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.6/5 (12 votes cast)
J'ai enfin trouvé l'amour de ma vie grâce à Place des Rencontres, 4.6 out of 5 based on 12 ratings

Posts relatifs

Les commentaires sont clôturés.