Mon arrière grand-mère, Dieu et le poker ont sauvé ma vie

Poker Hold'emÀ peine ai-je su mettre un pied devant l’autre que j’étais déjà fasciné par tout ce qui était extrême, ce qui avait le don de rendre ma mère folle d’inquiétude.

C’est vrai que j’avais l’esprit joueur et que j’aimais parier sur tout. Combien de temps les spaghettis introduits dans la prise de courant mettraient-ils avant d’être calcinés ? Combien de temps le jeu de cartes préféré de papa – celui qu’il utilisait pour jouer au poker avec ses potes – mettrait de temps avant de bruler, une fois introduit dans le micro-ondes ?…

Comme vous l’avez compris, j’aimais jouer et parier sur tout et n’importe quoi, et au grand dam de mon épouse les choses ne se sont pas arrangées en prenant de la bouteille. En effet, un certain soir d’automne je me suis retrouvé seul à la maison en train de jouer à la roulette russe alors que ma bien-aimée était partie se coucher… Je dis « se coucher » parce qu’elle est assez mauvaise joueuse au poker et qu’elle passe son temps à le faire, et dans ce cas ça veut dire qu’elle jette la main, alors qu’elle me l’avait donnée à l’église…. Je sais, c’est une histoire de fous, mais je me comprends.

Donc, j’étais là devant la TV à mater une retransmission des WSOP et à jouer avec le barillet quand le coup est parti. Je sais pas si j’ai vu une grande lumière et tout le bataclan mais en tout cas je suis persuadé d’avoir entendu la voix de mon arrière-grand mère, enfin je suppose que c’était elle vu que je ne l’ai jamais connue de son vivant…

Elle a commencé à me parler : « Tu sais, moi aussi j’ai toujours été joueuse, d’ailleurs c’est de famille, nous le sommes depuis la nuit des temps. Mais pourquoi risquer ta vie sur des paris absurdes ? »

J’étais là allongé sur la moquette blanche du salon, qui peu à peu virait au rouge vu le flot de sang qui dégoulinait du trou béant à la base de mon crâne, et j’ai eu un de ces flash-back que seul quelqu’un au seuil de la mort peut avoir. En effet, je me suis souvenu que si papa aimait bien jouer au poker, mon grand-père quand à lui était un véritable pro du Texas Hold’em et je me suis remémoré avec tendresse l’excitation avec laquelle il se mettait à suivre, relancer ou checker.

J’étais perdu dans ces ultimes pensées quand tout à coup la voix de mon arrière-grand mère a repris : « Comme tu as été un bon époux, Dieu qui est à mes côtés en ce moment même a décidé de t’accorder une seconde chance. Es-tu prêt à la saisir ? ». Une seconde chance, rétorquais-je, mais une chance de quoi ? « Ah ! tu es bien le fils de ton père, dépêche toi parce qu’on a pas que ça a faire. Le tout puissant et moi même sommes en pleine partie de No Limit ». Oui, dis-je sans réfléchir, car je savais que dans la famille il ne fallait pas tenir tête aux femmes….

Il y eut tout à coup un grand éclair lumineux à faire pâlir de jalousie la LED de mon APN et je me suis retrouvé de nouveau assis sur le canapé du salon. La moquette était redevenue d’un blanc immaculé et la pendule marquais 20h30, heure à laquelle j’avais commencé à faire mumuse avec le pistolet. Tout était redevenu comme avant, à l’exception d’un mot posé sur la table du salon. Il disait ceci : « Plutôt que de faire des paris débiles avec ta vie, va plutôt jouer sur PokerStars et peut-être trouveras-tu la star qui sommeille en toi ? Si tu ne sais pas jouer, sache que sur leur site tu pourras apprendre les règles du poker (voir http://www.pokerstars.fr/poker/rules/) en deux coups de cuillère à pot… ou trois parce que des fois t’es un peu manche, comme ton père.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.8/5 (6 votes cast)
Mon arrière grand-mère, Dieu et le poker ont sauvé ma vie, 4.8 out of 5 based on 6 ratings
Posts relatifs

1 Commentaires.

  1. Excellent article, comme quoi il est possible de parler de poker tout en racontant une histoire assez drôle et en tout cas agréable à lire. J’espère voir de nouveaux contenus sur ce site qui mérite le détour et dont je salue la démarche. 😉

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)