Et si l’année prochaine se faisait sans vœux ?